À la fois hormone et vitamine, la vitamine D peut se présenter sous une forme liposomale. Dans ce cas de figure, elle joue plusieurs rôles essentiels dans l’organisme des personnes qui la consomment en tant que complément alimentaire. La lecture de cet article vous permettra d’en savoir davantage sur la fonction de la vitamine D liposomale.

Vitamine D liposomale : différents rôles déterminants au sein de l’organisme


Sous sa forme liposomale, la vitamine D aurait diverses fonctions indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Cette substance organique assurerait ainsi le maintien d’une ossature normale. Elle contribuerait en effet à une meilleure utilisation et absorption du phosphore et du calcium. Elle jouerait un rôle déterminant non seulement dans la croissance, mais aussi dans le développement osseux normal chez les enfants.

La vitamine D liposomale participerait en outre à une calcémie correcte et une fonction musculaire régulière. Elle agirait ainsi dans la réduction du risque de chute lié à la faiblesse musculaire et à l’instabilité posturale. Il convient de souligner que les chutes représentent un facteur de risque de fractures osseuses chez des individus âgés de 60 ans et plus. Elle serait indispensable dans la conservation d’une dentition normale. Elle contribuerait au déroulement de la division cellulaire.

La vitamine D liposomale aiderait par ailleurs au fonctionnement normal du système immunitaire aussi bien chez les adultes que les enfants. Des études auraient démontré que cette substance n’est pas uniquement essentielle à l’immunité de l’organisme. Elle favoriserait également la prévention de diverses maladies telles que les cancers, le diabète, l’obésité ou encore l’hypertension.

Les principaux aliments les plus pourvus en vitamine D


Si une longue exposition aux rayons du soleil permet de fournir à l’organisme de la vitamine D, celle-ci peut provenir de l’alimentation. Parmi les aliments contenant une quantité importante de cette substance, on peut citer l’huile de foie de morue, la conserve de foie de morue, le hareng fumé, le hareng grillé ou encore le hareng fumé à l’huile. Cette liste inclut aussi le pilchard sauce tomate en boîte, le bouillon de légumes déshydraté, le hareng mariné, le maquereau frit et la sardine grillée.

Avec une teneur en microgrammes pour 100 grammes de 250 µg, l’huile de foie de morue est l’aliment le plus pourvu en vitamine D. La conserve de foie de morue occupe la deuxième place de ce classement avec 54, 30 µg. Quant au hareng fumé, il vient en troisième position grâce à sa quantité de 22 µg de vitamine.

santepratique.ch | Le portail romand des thérapies naturelles et alternatives.
Attention:  le site n'a pas pour mission d'établir un diagnostic ni de se substituer aux médecins.