Quand avez-vous fait contrôler votre tension artérielle pour la dernière fois ? Quels étaient les chiffres obtenus ? Plus important encore, saviez-vous ce quelles informations représentaient ces résultats ? 

À moins que votre tension artérielle ne soit mauvaise, un médecin classique ne vous donnera pas la signification des chiffres obtenus dans le détail. Il se contentera de vous les lire et de continuer sa consultation. Vous vous reconnaissez dans cette situation ? Pas de panique, cet article est fait pour vous. Sachez qu’il est très important de comprendre ces mesures.

Selon la revue médicinale The Lancet, « plus d’un quart de la population mondiale adulte souffre d’hypertension artérielle ». C’est une statistique qui donne à réfléchir. Beaucoup de ces personnes ne savent même pas qu’elles sont hypertendues. L’hypertension artérielle vous expose à de graves complications de santé, notamment des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. En effet, le simple fait de soigner les tensions artérielles réduirait de 22 % le risque d’AVC. Si vous voulez prévenir ces maladies, vous devez contrôler régulièrement votre tension.

Qu’est-ce qu’une bonne pression artérielle ?

La première étape consiste à savoir ce qu’est une tension artérielle saine. Quand vous prenez votre pression, vous avez deux chiffres qui s’affichent :

  • La pression systolique (le chiffre le plus élevé) qui correspond à la valeur de la pression sanguine lors de contraction cardiaque. 
  • La pression diastolique est le chiffre le plus bas. Il correspond à la valeur de la pression sanguine entre deux contractions cardiaques.

Qu’est-ce qu’une tension artérielle normale

  • Tension artérielle normale : Systolique inférieure à 120, diastolique inférieure à 80.

Il est important de savoir que la tension artérielle normale d’une personne peut être la tension artérielle basse d’une autre personne et vice versa. Les mesures « normales » varient d’un individu à l’autre.

Pré-hypertension et hypertension

  • Pré-hypertension : Systolique entre 120 et 139, diastolique entre 80 et 89.

La pré-hypertension est considérée comme précédant l’hypertension.

  • Tension artérielle élevée/hypertension : Systolique supérieure à 139, diastolique supérieure à 89.

Si vous êtes stressé ou quand vous réaliser un effort physique ou sportif, il est normal que vous ayez une tension un peu plus élevé. Chez les gens hypertendues, la tension reste élevée et cela augmente considérablement le risque de problème de santé par la suite.

Comment définit-on l’hypotension artérielle ?

L’hypotension artérielle définit une pression du sang trop basse.

Les diagnostics varient selon les patients, mais de façons générales, si votre tension artérielle systolique est inférieure à 90 mm et votre tension diastolique inférieure à 60 mm, on considère que vous souffrez d’hypotension.

Autres cas de variation de la tension

Il existe aussi des variations de la tension en fonction de l’âge. La pression artérielle a tendance à être plus basse chez les jeunes, par exemple. En outre, la pression artérielle varie au cours de la journée et peut aussi augmenter en raison de l’activité, de facteurs environnementaux du quotidien ou même de l’humeur.

Surveiller sa pression artérielle

Une fois que vous avez compris comment on définit une pression artérielle saine, l’étape suivante consiste à acheter un tensiomètre afin de pouvoir suivre et mesurer vos propres niveaux chez vous. Si votre médecin considère que votre pression artérielle est à surveiller, il vous recommandera un programme de mesures.

À quelle fréquence contrôler sa pression ? 

En général, il est recommandé pendant la première semaine de contrôle, de prendre votre tension artérielle deux fois par jour, une fois le matin et une fois le soir. Après cela, vous pouvez généralement passer à une prise deux fois par semaine, voire deux fois par mois. Votre médecin vous aidera à avoir un rythme de mesure adapté à vos besoins médicaux.

Il est important de savoir comment prendre votre tension artérielle correctement pour vous assurer que vous avez des mesures et des chiffres précis. 

Maintenir une tension artérielle saine

Le suivi de votre tension artérielle à l’aide d’un moniteur de mesure vous permet de savoir où vous en êtes, si vous vous améliorez, si vous maintenez votre tension actuelle ou encore si elle s’aggrave. 

Voici quelques recommandations pour réduire votre hypertension artérielle :

Faites de l’exercice régulièrement

L’exercice physique libère de l’acide nitrique dans votre corps, ce qui dilate vos vaisseaux sanguins et fait baisser la pression artérielle. Il contribue également à renforcer votre système cardiovasculaire et à perdre du poids.

Attention à votre alimentation

Un régime alimentaire sain, riche en fruits et légumes, en poisson et en noix, est parfait pour maintenir une pression artérielle saine. Évitez les excès de sucre, de sel, les graisses, les viandes rouges et les aliments transformés.

Si vous fumez ou buvez, pensez à arrêter

L’alcool entraîne une prise de poids et augmente la pression artérielle, ce qui aggrave la situation. Le tabac rétrécit les vaisseaux sanguins et est très mauvais pour la santé. Il augmente le risque de maladie cardiaque, ce que vous essayez justement d’éviter.

Réduisez votre niveau de stress

Peu de choses font monter votre tension artérielle aussi vite que le stress, la frustration et la colère. Si votre vie est remplie de choses ou de personnes stressantes, faites ce que vous pouvez pour éliminer ces facteurs et essayez de vous détendre. Prenez soin de votre santé psychologique pour prendre soin de votre santé physique.

Conclusion

La bonne gestion de votre tension artérielle peut nécessiter de sérieux changements dans vos habitudes de vie et de consommation. Il s’agit d’un objectif de vie qui vous demandera un engagement durable. Ne laissez pas la maladie prendre le dessus sur votre vie. L’hypertension artérielle peut vous priver de votre santé et, en fin de compte, de votre vie. S’engager à changer et à être en bonne santé en vaut absolument la peine !

santepratique.ch | Le portail romand des thérapies naturelles et alternatives